lundi 23 octobre 2017



Le Mont-Saint-Miche

Une petite virée au Mont-Saint-Michel

           Elle tire son nom de l'îlot rocheux consacré à saint Michel où s’élève aujourd’hui l’abbaye du Mont-Saint-Michel.
           L’architecture du Mont-Saint-Michel et sa baie en font le site touristique le plus fréquenté de Normandie  t l'un des dix plus fréquentés en France et même le premier des sites après ceux d'Île-de-France  avec près de deux millions et demi de visiteurs chaque année Une statue de saint Michel placée au sommet de l’église abbatiale culmine à 157,10 mètres au-dessus du rivage. Élément majeur, l'abbaye et ses dépendances sont classées au titre des monuments historiques par l’UNESCO.

             L’accès au Mont Saint Michel est modifié, les touristes s'arrêtent à quelques kilomètres du Mont qu'ils peuvent ensuite rejoindre à pied ou grâce à des navettes.



 Le Mont-Saint-Michel a la particularité d'être érigé sur un îlot rocheux, entouré d'une magnifique baie, théâtre des plus grandes marées d'Europe continentale.

2  L'accès au Mont-Saint-Michel est donc facilité pour les visiteurs. Mais il y a une contrepartie. Le stationnement coûte plus cher. 

 Le Mont-Saint-Michel a la particularité d'être érigé sur un îlot rocheux, entouré d'une magnifique baie, théâtre des plus grandes marées

L'entrée de cette cité médiévale, l'ancien Corps de Garde des Bourgeois, face aux canons, abrite l'office de tourisme. La porte d'entré et le pont levis, la rue principale, elle monte jusqu’à l'abbaye,  il y a des escaliers


 L'entrée du Mont et la cour de l'Avancée avec ses panneaux informatifs placardés sur la muraille.a droite la porte du chemin de ronde ou les remparts 

Mont Saint-Michel. J’avoue avoir été surprise par la foule incessante, et même si l’endroit a du charme, on est bien content de éloigner de la rue principale un peu trop touristique. Le matin très bonne heure, a partir de 9 heures, il y a foule. 

 Le restaurant de la mère poularde  cet ilot qui n’habite que 36 habitants, pour environ 12 000 à 16 000 visiteurs journaliers en haute-saison.

 Rue principale du Mont, elle tourne autour du rocher pour mener le visiteur au pied du grand degré extérieur., il a conservé son caractère médiéval avec ses rues étroites et pentues.

La vue depuis ou sur le Mont-Saint-Michel, c’est plutôt sympa. En faisant le tour des remparts, on a un joli panorama sur les côtes, et depuis la passerelle sur l’ilot.

Chemin de ronde ou les reparts  Pour bien commencer la visite du Mont-Saint-Michel, l’idéal est de faire le tour des remparts.

  La baie du Mont-Saint-Michel est le théâtre des plus grandes marées, différence entre basse et haute mers. La mer rejoint ensuite les côtes à la vitesse d’un cheval au galop.

 La construction de l'abbaye a été difficile, car le mont Saint-Michel est un rocher et les moines voulaient l'église abbatiale au sommet du rocher. On a donc construit des cryptes sur le flanc du rocher.

 L’abbaye, c’est le gros morceau de la visite. L’abbaye du Mont-Saint-Michel, qui a donné son nom à l’ilot et à la baie. Elle nous emmène au travers des différentes salles et du cloître de la Merveille.

Le cloître de la Merveille. Mont Saint-Michel qui culmine à 150 mètres de haut, placé au sommet de l’église abbatiale. La visite de l’Abbaye est très bien organisée et le sens facile à suivre. Elle nous emmène au travers des différentes salles et du cloitre de la Merveille

Saint-Malo et le Mont Saint Michel, Bretagne et Normandie, Côte d’émeraude, Vallée de la Rance, les huîtres de Cancale, moules, moutons de pré salé.
Fin